Newsletter positive 2 : « La mondialisation, entre déni et déresponsabilisation ! »

Oui on se « ghours » !

La mondialisation « désigne le processus par lequel les relations entre les nations sont devenues interdépendantes et ont dépassé les limites physiques et géographiques qui pouvaient exister auparavant ». A l’origine, les économistes s’accordaient pour dire que ce phénomène permettrait une nette augmentation des échanges économiques et une multiplication des échanges financiers. De plus, cela devait permettre aux pays les moins développés de développer leur économie sur le marché mondiale. Certains défenseurs de la mondialisation défendaient même l’idée qu’elle serait la solution pour réduire les inégalités ! « Une évolution nécessaire pour un monde meilleur ! »

Une utopie désigne un « idéal, vue politique ou sociale qui ne tient pas compte de la réalité ».

En effet, nous sommes tous conscients aujourd’hui que ce processus de marché mondialisé à des conséquences importantes sur l’accroissement des inégalités mais également en matière environnementale. La mondialisation a donné un avantage compétitif aux pays les moins rigoureux en termes de respect de l’environnement et en termes de respect des droits humains. En permettant aux entreprises de délocaliser leur production, la mondialisation a lancé une course à « la réduction des coûts ». Obtenir des produits moins chers en choisissant des pays avec de la main d’œuvre à bas prix mais également peu de normes à respecter. En réduisant les coûts cela permet aux entreprises d’augmenter leurs marges mais également de proposer des prix toujours plus bas aux consommateurs. Dans un marché ultra concurrentiel, si une entreprise leader propose des prix bas, tous ces concurrents n’ont d’autres choix que de s’aligner sur ce nouveau prix en délocalisant leurs productions à leur tour… Résultats : moins d’emplois en France, des conditions de travails inhumaines dans des pays sous-développés, des dégradations de nos écosystèmes à cause de la production et du transport de ces produits, des produits bradés et achetés de manière impulsives qui finiront pour la plupart au fond d’un placard… Elle est là la triste réalité de notre système économique…

Ce sujet revient en ce moment dans les médias, avec le scandale du génocide de la communauté musulmane en Chine : les Ouighours. Ces 3 millions de musulmans, sont persécutés et exterminés par le gouvernement chinois depuis des années. Des camps de concentration, semblables à ceux utilisaient par les nazis durant la seconde guerre mondiale, permettent au pouvoir en place de parquer cette minorité pour la surveiller et l’éradiquer. Torture, travail forcé, viol des femmes, stérilisation… Tous les moyens sont utilisés pour détruire la culture Ouighours qui représente pour le pouvoir en place, une menace « à la sécurité de la Chine ».

Si je vous parle aujourd’hui de ce sujet de société, c’est parce que nous sommes tous responsables sans le savoir du plus grand génocide du 21 -ème siècle. Ces camps de concentrations servent les intérêts de sous-traitant chinois, qui utilisent cette main d’œuvre gratuite pour récolter du coton et produire des vêtements que des entreprises comme ZARA, H et M, Nike et tant d’autres revendent dans le monde entier sans se soucier du sang qui a coulé pour cette production à bas coûts…

Le lien pour voir la liste des entreprises concernées :

Nous pouvons tous changer les choses en refusant de participer à cet engrenage vicieux, en acceptant de payer plus cher des vêtements pour s’assurer d’une chaîne de production éthique et écoresponsable… 15 euros pour un t-shirt ce n’est pas le vrai prix… Il est devenu possible par la non rémunération des esclaves qui produisent le coton et réalisent ce t-shirt, par l’acheminement peu couteux par bateaux qui détruit nos écosystèmes, par une grande distribution qui exploite son personnel et refuse de payer ses impôts…

MAIS UN AVENIR MEILLEUR EST POSSIBLE !

amour inconditionnel Angers blog Camille étienne chrétien communauté de l'emmanuel Dominique Vermersch foi Harcèlement scolaire homophobie Intégrisme religieux Jean-Michel Dunand jeune auteur Johan Reboul laïcité Ludovic-Mohammed Zahed nathanaël Wallenhorst newsletter positive Olivier Perret ouest france podcast présidentielle 2022 radio campus rencontre à cœur ouvert respect du vivant ressentir et comprendre Résilience thérapies de conversion Témoignage un croyant face à ses questionnements Université Catholique de l'Ouest Urgence climatique écologie

« Si si je vous assure ! »Pour cela il faut que nous acceptions de dépenser le vrai prix des choses ! Des marques se lancent dans la production et la vente de produits respectueux. Certes le prix peut nous paraitre élevé mais c’est le vrai prix des vêtements ! Pas celui que l’on nous propose depuis des années ! Il comprend un salaire décent pour le producteur et le fabriquant, une fabrication en France ou dans un pays européen, des matières recyclées ou non polluantes, une transparence sur la chaine de production…

Quelques exemples d’entreprises qui proposent « une mode durable » :

Ubac – La basket responsable en laine recyclée La basket responsable en laine recyclée. Une fabrication locale, Made In France ou Portugal, en matière naturelle et recyclée. Douce, confortable, résistante à l’eau et infiniment légère, elle s’adapte à tous vos mouvements. Engagé auprès des associations : Reforest’Action et la LPO. ubac-store.com
Hommes | T-Shirts Bio – ForestCallingLabel Tous nos T-Shirts sont en coton BIO et contribuent à la sauvegarde des forêts tropicales. Pour chaque produit acheté vous recevez un titre de sauvegarde à votre nom et lié à la position GPS unique de la parcelle que vous avez sauvée. en savoir plus forestcallinglabel.com
La Charte de WeDressFair Notre Charte de sélection. Protéger les femmes, les hommes et la planète. Nous nous engageons à sélectionner et vous proposer des marques qui respectent les conditions de travail de leurs employés, produisent en se souciant de leur impact sur l’environnement et sont dans une démarche de transparence et d’amélioration constante. http://www.wedressfair.fr
  • By Ethics, propose un large choix de marques pour coller à la mode sans oublier d’être respectueux du vivant ! https://www.by-ethics.com/
Vente de vêtements bio et éthiques – By Ethics By Ethics c’est votre marketplace de vêtements biologiques et éthiques. T-shirts en coton bio, pantalon, chemises en lin bio, nos créateurs respectent nos valeurs. http://www.by-ethics.com
  • BacK Market, les entreprises de smartphone utilisent également l’exploitation des « Ouighours » tout en détruisant l’environnement. Pour limiter notre impact, la startup Back Market propose de racheter vos vieux portables pour les reconditionner tout en revendant à des prix cassés des produits reconditionnés. Pour avoir acheté mes deux derniers sur ce site, je suis très satisfait de la qualité des produits ! https://www.backmarket.fr/
Back Market – le (super) marché du reconditionné Smartphone reconditionné à neuf et garanti. Et des centaines d’ordinateurs, PS4, tablettes, télévisions, etc. Livraison 48h. iPhone 6 reconditionné, Galaxy S6 … http://www.backmarket.fr

Bon allez une dernière que je viens de découvrir, et je vous la conseille vivement :

  • Low impact, le T-shirt made in France avec le moins d’impact sur l’environnement. Objectifs : Relocaliser en France, Revoir la production textile pour remettre l’humain au cœur du projet, Repenser la création pour avoir des produits plus respectueux du vivant…

ET OUI ! Pour que ce rêve d’un monde plus égalitaire et plus juste devienne réalité, il va falloir que nous fassions tous des concessions… et ça commence par accepter d’acheter moins mais mieux ! Investir dans une paire de baskets en matières recyclée à 120 euros qui durera 5 ans ce n’est pas moins rentable que de paires de baskets Nike à 60 euros qui dureront deux ans en plus de leurs impacts sur l’environnement et les hommes… Chacun est libre de ses choix, mais il impossible de faire ce choix sans avoir tous les éléments pour le faire.

(Je ne cherche ni à faire peur ni à culpabiliser. Ma garde-robe est actuellement en grande partie de vêtements peu éthiques et éco responsables. Je change mon mode de consommation petit à petit… Mon seul objectif est que chacun soit conscient de ce qu’il achète et de ses choix ! Le temps du déni et de la déresponsabilisation est pour moi en train de se terminer, une lueur d’espoir à l’horizon ?)


L’instant lecture

Les huit montagnes, de Paolo Cognetti

Résumé : Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au cœur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisent dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié. Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé et son avenir.

« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes »

Prix : Prix Médicis étranger

Mon avis : Un voyage au cœur des montagnes italiennes, un hymne à l’amitié, à la vie et à l’amour ! J’ai adoré le style d’écriture de cet auteur qui parvient à décrire avec détail les paysages qui entourent les personnages sans pour autant perdre le lecteur dans des descriptions interminables. Je pense que ça peut faire du bien de lire ce genre d’ouvrage qui peuvent ouvrir nos horizons dans la période contraignantes que nous traversons actuellement.


Le film de la semaine :

Little Miss sunshine

Résumé : L’histoire des Hoover. La fille de sept ans, Olive, se rêve en reine de beauté. Quand elle décroche une invitation à concourir pour le titre très sélectif de « Little Miss Sunshine » en Californie, toute la famille décide de faire corps derrière elle. Les voilà donc entassés dans leur break Volkswagen rouillé, ils mettent le cap vers l’ouest et entament un voyage de trois jours qui le mettra aux prises avec des évènement inattendus.

Mon avis : A voir absolument ! Une comédie touchante, juste, et profondément humaine ! Avec en plus une petite satire de la société américaine… que du bonheur ^^


Les citations de la semaine :

– « La plénitude de l’amour du prochain, c’est simplement d’être capable de lui demander : « Quel est ton tourment ? » Simone Veil

– « Les hommes comme les femmes devraient avoir le droit d’être sensibles, comme ils devraient avoir le droit d’être forts » Emma Watson

– « Le présent n’est pas un passé en puissance, il est le moment du choix et de l’action » Simone de Beauvoir

– « L’expérience la plus belle et la plus profonde que puisse faire l’homme est celle du mystère » Albert Einstein


Les bonnes nouvelles de la semaine :

La grande nouvelle de la semaine, elle est tombée aujourd’hui et elle concerne une banque, comme quoi tout peut arriver ! En effet, la banque postale s’engage à sortir des énergies fossiles à l’horizon 2030. Cela signifie qu’elle cessera de financer les entreprises ayant des projets d’activité dans le secteur du pétrole ou du charbon. Une grande victoire pour les « lobbys citoyens » qui font un énorme travail de l’ombre pour permettre ce type d’avancée.

Pour en savoir plus sur le sujet :

– La plus grande ferme solaire d’Ile-de-France inaugurée à Marcoussis

– Suite de l’affaire du siècle : le tribunal administratif de Paris a donné raison aux associations face à l’état. Pour la première fois, l’état français est sommé par la justice de réparer les dommages à l’environnement causés par son inaction climatique d’ici au 31 décembre 2021

– Naturopera a implanté une usine éco-responsable de couches dans les Hauts-de-France.

– dans le Morbihan, 820 boites de Noël contenant des produits et des objets utiles ont été livrées au plus démunis par les restaurants du cœur et grâce à l’aide de la population

– Deux chercheurs de l’université de Rennes sont parvenus à élaborer une lampe permettant d’améliorer la lecture des personnes dyslexiques dans 90% des cas.

Je prends toutes mes informations sur les sites suivants : Les goodnews, positiv.r, frenchgoodnews…


Vous pouvez répéter la question ?

Il n’est pas rare d’entendre « Le monde n’est jamais allé aussi mal ! ». Est-ce une réalité ou une simple illusion offerte par les informations que les médias traditionnels nous diffusent en permanence ? Retenons-nous aussi facilement le positif que le négatif ? Si certains d’entre vous veulent répondre à cette question je serais très heureux de vous lire !

Je vous conseille le site sparknews qui propose du journalisme de solution :


« Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que vous auriez pu être ! »

Rien n’est possible tant que nous ne parvenons pas à avoir confiance en nous ! Je vous propose un petit exercice très simple pour apprendre à vivre avec soi avec bienveillance : le soir avant d’aller vous coucher prenez le temps de vous regarder dans un miroir, de regarder votre physique mais aussi ce que vous percevez de vous dans le regard. Après un petit temps d’observation, regardez vous droit dans les yeux et dites « je t’aime … ». Cela peut vous paraitre débile mais peut de gens sont en capacités de réaliser cette déclaration sans malaise et sans fuite du regard. Après de nombreuses répétitions sur plusieurs semaines, cela deviendra une habitude qui vous permettra de petit à petit accepter votre corps. Vous pouvez également vous déclarez à haute voix des qualités ou des compétences. Vous êtes votre meilleur ami, le seul qui va vous suivre quel que soit vos choix ou vos chemins de vie, celui dont aucun confinement ne pourra jamais vous séparer ! Qui ne prendrais pas soin d’un tel ami ?


Le témoignage solidaire :

Marie Elisabeth est bénévole à l’ordre de Malte en plus de ses études de psychologie. Je lui ai demandé ce que pouvait lui apporter un tel engagement ? :

« C’est plus dur que ce que je pensais de mettre des mots sur pourquoi j’aime autant rentrer crever chez moi sans rien en retour, sur le plan matériel j’entends parce que sur le plan humain je reçois tellement. Je n’ai jamais su rester inactive, je vis à 1000 km/h alors depuis plusieurs années je fais ce que j’aime par-dessus tout : aider les autres. Mon engagement comme Secouriste pour l’Ordre de Malte a pris une direction différente depuis la COVID. Aujourd’hui nos missions c’est d’une part redonner le sourire à des personnes âgées en EPHAD en permettant la visite de leur famille, ou bien visiter celles qui sont isolées. Cette situation m’a appris la polyvalence entre travailler en inter-asso et rencontrer des gens qui sont des trésors, faire du sociale, du soutien, ou du secourisme pur… Le bénévolat m’a apporté de vrais amis, des rencontres incroyables et une bonne raison de me lever le matin ! »


T’es mignon mais t’un qu’un tout petit breton

Vous croyez que j’allais oublier la diaspora bretonne ? Avec 80% des étudiants de l’UCO qui sont bretons et demandeur d’asile en France (beaucoup l’obtiendrons, car il y a un risque pour leur vie… la bretagne on l’aime ou on la quitte… il n’y a pas de retour en arrière possible…), je me voyais mal ne pas vous donner des nouvelles de votre beau pays ! A part le club « En arrière guimgamp » qui s’est une nouvelle fois incliné en championnat et un risque de grande crue de la rivière de l’Oust et celle de Blavet… ba y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent… A si ! des cookies ! La boulangerie la Panetière des hameaux c’est associé à l’association Handicap Travail et Solidarité pour proposer un produit nouveau 100% issus de l’agriculture biologique et réalisé à partir de pains invendus. Cette opération à pour objectif de limiter le gaspillage et permettre à des jeunes en situation de handicap de trouver un emploi. Ce cookie original qui lutte contre le gaspillage est vendu sous le nom de « Pagachis »… Alors autant je trouve l’idée incroyable mais alors le nom…^^ Et pourquoi pas le « Cookiepainpasvendus » ! Même si le nom prête à sourire il faut souligner cette très belle initiative de nos amis Bretons ! On aurait tellement de belles choses à faire si on réunissait nos deux beaux pays…


Et voila c’est déjà la fin, n’hésitez pas à commenter et à me faire part de vos impressions ou de vos réflexions !

Je vais prendre pour habitude de terminer ces newsletters positives par une photo de paysage (de mes montagnes grenobloises) ou par un mème rigolo :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :