Rencontre à cœur ouvert avec Jean-Michel Dunand, un chrétien au service des personnes homosensibles et trans !


Je suis très heureux de vous proposer cette publication sur mon ami Jean-Michel Dunand, quelques jours après sa venue à Angers pour une conférence à l’Université Catholique de l’Ouest que j’ai organisée en partenariat avec la bibliothèque universitaire et les librairies Byblos. J’ai eu la chance de découvrir Jean-Michel en septembre 2021 lors d’une conférence organisée par le groupe « Croyants et LGBT+ » rattaché à l’association « David et Jonathan » (« association loi 1901 créée en 1972 pour les personnes lesbiennes, gays, bies et trans, chrétiennes ou en recherche spirituelle. Elle se caractérise par sa dimension œcuménique et militante, en dialogue exigeant avec les Eglises et le communautés de croyant.e.s, tout en offrant un espace de partage, d’engagement, de construction de soi et de sa vie spirituelle. » source davidetjonathan.com). Le témoignage de cet homme m’a bouleversé. J’avais en face de moi l’incarnation des valeurs que je cherchais dans l’Eglise depuis de nombreux mois. Dès la fin de la conférence, j’ai pris contact avec lui afin de le rencontrer et en apprendre davantage sur son histoire. Il m’a rapidement invité à venir échanger avec lui dans l’abbaye dans laquelle il logeait pour quelques jours. Ce moment fut le début d’une belle et authentique amitié. Nous étions deux hommes sensibles, chrétiens, attachés à la cause animale et à l’environnement, désireux d’aimer et d’être aimés, ayant connus le rejet et la violence à cause de notre différence… on aurait dit deux jumeaux hormis la différence d’orientation sexuelle et celle de l’âge. Il était lui aussi guidé par cette quête d’amour inconditionnel et d’acceptation de l’autre dans sa singularité, deux concepts qui m’avaient amené à devenir chrétien après un long cheminement de foi en 2019. Je rends grâce de l’avoir rencontré !


Nom : Dunand

Prénom : Jean-Michel

Age : 57 ans

Métier : Animateur en pastorale scolaire à Montpellier

Particularités : Chrétien et homosexuel, engagé contre les discriminations au sein de l’Eglise envers les personnes homosensibles et trans. Fondateur de la Communion Béthanie.


J’ai choisi de vous partager la préface de mon livre « Ressentir et comprendre : un chemin vers l’amour inconditionnel » qui a été réalisée par Jean-Michel :

« Jean-Michel Dunand est animateur en pastorale scolaire à Montpellier et animateur d’ateliers de théologie spirituelle dans des monastères. Il est l’auteur du livre « Libre, de la honte à la lumière » paru chez l’éditeur Presses de la Renaissance en 2011. Cet ouvrage retrace son parcours de foi et de vie mais également des épreuves qu’il a dû endurer jusqu’à l’acceptation de son homosexualité. Il est également le fondateur de la communauté Béthanie, qui propose un accueil et un amour inconditionnel ouvert à tous, sans distinction d’orientation sexuelle, de milieu social ou de parcours de vie. « La Communion Béthanie souhaite que toute personne trouve en elle un espace pour approfondir son propre parcours spirituel ». Jean-Michel se définit sur les réseaux sociaux comme étant « Au service des personnes transgenres et homosensibles ». Il est habité par cet accueil inconditionnel et cet amour de l’humain qui font de lui une personne inspirante et pleinement ancrée dans les valeurs chrétiennes. Ma rencontre avec cet homme m’a bouleversé et restera à jamais comme l’un des évènements les plus marquants de ma vie. Il est le témoin vivant que l’amour inconditionnel n’est pas une simple utopie. Nous en sommes tous dignes et nous sommes tous en capacité de le vivre. Jean-Michel est devenu un ami proche qui me permet d’avancer et de continuer à croire en cette « utopie réaliste » selon laquelle la guérison du monde ne peut avoir lieu qu’en acceptant l’autre grâce à cet amour inconditionnel. Je suis honoré qu’il ait accepté de préfacer cet écrit qui retrace ce parcours d’introspection et de foi qui m’a guidé vers cette volonté profonde de vivre dans l’amour ! Merci mon ami pour tout ce que tu es ! »

« Cher Olivier,

Pendant ma formation, un professeur de théologie me disait régulièrement : « Lorsque que l’on est chrétien, il n’est pas interdit d’être intelligent ! » Voici des lignes où je contemple la finesse, la subtilité de ton intelligence.

Ton intelligence cherche, elle s’ouvre aux dialogues, aux rencontres, aux déplacements intérieurs. Ton intelligence n’abdique jamais, elle creuse toujours plus profond.

Ton intelligence trouve une source étincelante. 

Elle ne l’enferme pas aussitôt dans des dogmes fermés, dans des certitudes préétablies.

Elle la laisse sourdre …

L’eau jaillit alors et transfigure ta vie.

Elle lave ton visage qui en devient, de plus en plus, limpide et nu.

« Il y a d’abord la droiture même du visage, son exposition droite, sans défense. La peau du visage est celle qui reste la plus nue, la plus dénuée. La plus nue, bien que d’une nudité décente. La plus dénuée aussi : il y a dans le visage une pauvreté essentielle ; la preuve en est qu’on essaie de masquer cette pauvreté en se donnant des poses, une contenance. Le visage est exposé, menacé, comme nous invitant à un acte de violence. En même temps, le visage est ce qui nous interdit de tuer ». Emmanuel Lévinas

En lisant ces lignes, je forme le vœu suivant : que de nombreuses personnes découvrent « ta pauvreté essentielle » !

Je forme le vœu sincère que de nombreuses personnes se nourrissent de « ta nudité décente ».

Car …, « on naît nu, on aime nu, on meurt nu. Tout le reste est habillage ».

Au sein même de cette « nudité décente » se laisse entrevoir le Visage nu, désarmé et donc désarmant du jeune Rabbi de Nazareth.

Merci à toi, cher Olivier, en nous parlant de toi, tu nous parles de Lui !

Ces lignes vont maintenant se déployer et devenir fécondité.

J’en ai l’intime conviction.

« Le temps est créateur lorsqu’il préserve et véhicule la semence jusqu’au jour de l’accomplissement ». Règle de Reuilly »

« Le lavement des pieds », symbole de la communauté Béthanie

Moi et Jean-Michel lors de la conférence à l’UCO
Audio de la conférence de Jean-Michel Dunand à l’Université Catholique de l’Ouest du 23 février 2021 :

J’ai été triste d’entendre certaines questions très violentes lors du temps d’échange après le témoignage de Jean-Michel. Je savais que le faire venir à l’Université Catholique de l’Ouest n’allait pas passer inaperçu dans les milieux catholiques traditionnels. Je ne parviens toujours pas à comprendre comment on peut croire en Jésus tout en rejetant son frère à cause de son orientation sexuelle. Comment peut-on écouter pendant une heure une personne qui se livre sur sa vie et son traumatisme pour au final venir lui dire avec violence qu’elle doit choisir entre sa religion et sa sexualité ou alors devenir abstinente ? J’ai honte d’être membre de l’Eglise quand j’entends ce genre discours haineux et homophobes dans la bouche de soi-disant catholiques. Où est l’amour inconditionnel dans ces deux prises de parole ? Que répondrait Jésus à ces deux jeunes hommes ?

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. » Matthieu 7:4

J’ajoute également que Jésus nous a invité à suivre deux commandements dont : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Au vu des questions de certains chrétiens à Jean-Michel, je m’inquiète de l’amour qu’ils se portent à eux-mêmes…

L’Eglise a besoin d’un changement profond afin d’incarner véritablement l’amour inconditionnel qui est prôné par Jésus au travers des évangiles. Cela passera par une inclusion et un accueil inconditionnel des personnes homosensibles et trans.

J’ai publié un article il y a plusieurs semaines sur l’homophobie dans l’Eglise, je vous partage le lien :

J’ai également réalisé un article sur le lien entre l’extrême droite et la religion catholique, dans lequel je parle des thérapies de conversion :


Si vous souhaitez en apprendre davantage sur Jean-Michel je vous propose quelques liens de vidéos :

Témoignage sur les thérapies de conversion avec le média Urbania (préparez vos mouchoir) :

Interview sur RCF pour l’émission « Au cœur de l’Ouest » présentée par Thomas Cauchebrais

Interview sur les thérapies de conversion avec Elise Lucet :

Je vous conseille également de lire son livre « Libre de la honte à la lumière » qui est en cours de publication chez un nouvel éditeur.


Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les thérapies de conversion je vous propose également quelques liens :


Je vous propose également des noms d’associations si jamais vous (ou l’un de vos proches) êtes concerné par des discriminations à cause de votre orientation sexuelle ou votre identité de genre :

  • Pour les lgbt-phobies nécessitant des poursuites judiciaires : « Quazar »
  • Pour les victimes des thérapies de conversion : « Rien à guérir »
  • Pour les questions concernant le vécu de sa foi avec une orientation affective/identité de genre condamnée par la catéchèse : « David et Jonathan »
  • Pour les personnes juives de la communauté LGBT « Beit Haverim »
  • Pour les personnes musulmanes de la communauté LGBT : « Calem » avec l’imam Ludovic-Mohamed Zahed. J’ai eu la chance de le rencontrer, je vous propose de découvrir mon interview avec cet homme bienveillant et profondément ancré dans l’amour inconditionnel :
  • Pour l’accompagnement des parents de personnes LGBT : « L’association contact 49 »
  • Pour l’université publique à Angers : « Le collectif Lucioles »
  • Je vous conseille également la branche de « David et Jonathan » sur Angers : « Croyants et LGBT d’Anjou »

Si j’ai organisé cette conférence et si je partage cette publication, c’est pour démontrer à ceux qui en doutaient encore, qu’il n’y a définitivement rien à guérir !


Photo issue du twitter du collectif « Rien à guérir »

Tu veux découvrir mon livre et mon cheminement de foi ?

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à t’abonner à mon blog pour ne rien louper des prochaines publications en indiquant ton adresse mail (c’est très important pour me motiver à continuer ce que je fais) :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :